Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Vingt-cinq ans de solitude
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
John Haines

JOHN HAINES

John Haines est né le 29 juin 1924 en Virginie. Après avoir étudié l'art et la peinture, il fait l'acquisition - alors qu'il n'a que vingt-trois ans - d'une propriété de cent soixante acres située à côté de Fairbanks, en Alaska. Il y installe son atelier et se consacre à la peinture. Mais quand la température fait geler ses peintures, Haines décide alors de se tourner vers l'écriture. Il enseigne ensuite dans de nombreuses institutions américaines et passe le reste de sa vie en Ohio, avant de retourner en Alaska. Il y meurt le 2 mars 2011.

Lire la suite

Du même auteur

Les Étoiles, la neige, le feu

Vingt-cinq ans de solitude

John Haines

Traduit de l‘anglais par Camille Fort-Cantoni

RÉÉDITION ANNIVERSAIRE ILLUSTRÉE

Mémoires - Fiction

ISBN 978-2-35178-105-0

Parution le January 1, 2016

208 pages - 22,60 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Pour qui vit dans la neige et l’observe jour après jour, elle se lit à livre ouvert. Les pages se tournent au souffle du vent, les lettres ne tiennent pas en place, forment de nouvelles alliances, de nouveaux sens dans un langage qui pourtant reste le même. Langage obscur, parlé par tout ce qui s’en va pour revenir un jour. Le même texte s’écrit là depuis des milliers d’années même si je n’étais pas là, ne serai pas là les hivers prochains pour le lire.

Résumé

En 1947, John Haines s’installe dans une cabane isolée en Alaska. Il y passera vingt-cinq ans, menant une existence rude et solitaire faite de chasse et de pêche, de pièges et de traques, de pistes tracées au sein d’étendues vierges. Dans un univers où, face au blizzard, un feu qui s’éteint signifie la mort, où le chasseur devient parfois la proie, chaque rencontre est essentielle. Ce récit, servi par une langue précise et forte et un sens aigu de l’observation, nous fait découvrir un des derniers grands espaces sauvages de la planète. Un pays où la neige, le feu, les étoiles sont les seuls livres que lisent ceux qui vivent au rythme des saisons. Avec sérénité, John Haines transforme son expérience intime en un récit initiatique et intemporel, où le moindre événement trouve sa résonance en chacun de nous.

 

Vingt-cinq ans de solitude est l’histoire incroyable d’un trappeur moderne, un hymne à la vie sauvage et un classique de la littérature du Grand Nord.

Vidéos

John Haines_ At Home in Alaska

Presse

Magnifique.

Il fallait un talent poétique hors du commun pour restituer le quart de siècle de solitude passé là-haut, entre élans et gloutons. John Haines, c’est Jack London au temps de Richard Nixon. Les Étoiles la neige le feu s’inscrit dans la grande tradition américaine du nature writing. Un ouvrage à couper le souffle !

Dans une langue à la fois précise et lyrique, l’auteur – qui est aujourd’hui l’un des poètes les plus réputés d’Amérique – conte l’apprentissage de la survie en milieu hostile. Un beau livre, dans le droit fil du Walden d’Henry David Thoreau et de l’Almanach d’un comté des sables d’Aldo Leopold.

Dans un style à la fois épuré et foisonnant, au plus près de l'envoûtement de la nature sauvage, retrouvez toute la magie de l'Alaska à travers ces pages lumineuses.

Le quotidien et sa lente répétition ainsi que les émotions fondatrices comme la peur ou l’humilité face aux éléments sont sublimés par une narration dépouillée, lumineuse et poétique.

Les libraires en parlent

John Haines nous offre ainsi sa vision du rêve américain, une vision dénuée de romantisme, faisant la part belle au silence, à l'isolement, à la privation, à la violence et finalement à la mort.