Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Wilderness
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Lance Weller

LANCE WELLER

Lance Weller est né en 1965 à Everett dans l'État de Washington. Il est l’auteur de nombreuses nouvelles qui lui ont valu diverses récompenses littéraires. Il a été nominé pour un Pushcart Prize et pour le Prix Médicis Étranger.…

Lire la suite

Du même auteur

Les Marches de l'AmériqueWilderness
Les Marches de l'Amérique

Wilderness

Lance Weller

Traduit de l‘anglais par François Happe

Roman - Totem n°34

ISBN 978-2-35178-662-8

Parution le January 2, 2014

352 pages - 10,00 Euros

Trouver ce livre en librairie

Résumé

Sur la côte du Pacifique Nord-Ouest, Abel Truman vit avec son chien pour unique compagnon. Hanté par la Guerre civile américaine, il décide de partir pour un ultime voyage vers l'est, guidé par ses souvenirs. Mais un homme au visage déchiré et un Indien aux yeux sans éclat l'attaquent et lui dérobent son chien. Laissé pour mort par ses assaillants, Abel part sur leurs traces à travers les Olympics Mountains menacées par la neige. Sa quête l'entraînera sur la route de son passé et vers une rédemption qu'il n'espérait plus.

 

Wilderness est une fresque ambitieuse qui décrit la course contre la mort d'un homme à travers l'histoire et le continent américain.

 

Vidéos

Lance Weller - Wilderness

Presse

Des mots pour la beauté pure.

Un époustouflant premier roman.

Une fresque à dévorer au coin du feu, le regard tourné vers le Far West.

Wilderness […] est un premier roman prodigieux sur la violence indélébile, sur les horreurs qui hantent les hommes longtemps après, et sur un rêve américain qui s'est bâti sur le sang. […] On peut sans réserve inscrire Wilderness, premier roman de l'Américain Lance Weller, dans la longue liste prestigieuse des véritables chefs-d'œuvre littéraires sur la guerre la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis.

Sorte de voyage initiatique à rebours, Wilderness décrit une Amérique à mille lieux de celle de Wall Street ou d'Hollywood. Et c'est magnifique.

Lance Weller est d'évidence un peintre subtil de l'ombre et de la lumière, des blessures enfouies, des souvenirs que l'on n'oublie jamais. Son coup d'essai est à découvrir séance tenante.

Un premier roman rondement mené, palpitant, lyrique, émouvant, au final surprenant.

Une perle. Wilderness – nom d'une forêt de Virginie où eut lieu une bataille de la guerre de Sécession – est une épopée qui laisse pantois. […] Un roman âpre, comme un western.

L'histoire est belle, simple et profonde. […] Wilderness, c'est l'Amérique. Pas celle de Bret Easton Ellis ou Bernard Henri-Lévy. L'autre. Celle, somptueuse, puissante, des cow-boys qui ont les mains calleuses et le cœur tendre.

Guerre civile, guerre intime. Abel Truman campe un personnage formidablement américain, de ceux qui ne s'oublient pas.

Un chef-d'œuvre.

Un grand roman américain traversé de beauté naturaliste, malaxé de violence et fort en rédemption.

Et là, après avoir terminé Wilderness, le premier roman de Lance Weller, je me suis dit que si je n'en parlais pas, cela relèverait de la faute professionnelle. Peut-être même serait-ce là un motif de licenciement.

Somptueux. […] Commencer l'année avec un tel livre, c'est un vrai cadeau du ciel.

Fresque historique, naturaliste et tragique, le premier roman de Lance Weller est une véritable réussite qui comblera les lecteurs passionnés d’aventures.

Les libraires en parlent

Abel Truman fait partie de ces personnages littéraires qu'on n'oublie pas. Le texte est porté par le souffle des mots. Magistral.

Un texte qui ébranle, un superbe roman.

Laissez-vous aller dans ce livre magistral, dans ce texte porté par le souffle des mots ...

Un livre tout en contrastes grâce au personnage d'Abel, pudique et douloureux. Et au-delà de tout, c'est une épopée magnifique, un véritable roman de la rédemption et du sacrifice.

Dur, puissant et impitoyable comme la guerre de Sécession. Mais magistral surtout.

Un premier roman de toute beauté, où une page de l'histoire des États-Unis révèle les cruelles empreintes laissées dans le cœur des hommes et où la nature sauvage se livre en majesté, violente ou complice. Autrement dit, du Gallmeister grand cru !