Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Les Douze Tribus d'Hattie
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Ayana Mathis

AYANA MATHIS

Ayana Mathis grandit dans les quartiers nord de Philadelphie. Férue de poésie,  elle suit plusieurs cursus universitaires sans en terminer aucun. Elle enchaîne les métiers de serveuse puis fact-checker dans divers magazines. Elle part ensuite en Europe, où elle voyage pendant plusieurs années puis s'installe quelque temps à Florence et y gagne sa vie en travaillant dans une agence de voyages.

Lire la suite

Du même auteur

Les Douze Tribus d'Hattie

Les Douze Tribus d'Hattie

Ayana Mathis

Traduit de l‘anglais par François Happe

Roman - Totem n°55

ISBN 978-2-35178-602-4

Parution le September 3, 2015

336 pages - 9,80 Euros

Finaliste du Grand Prix des lectrices de ELLE 2015

Prix 2015 des lecteurs de la ville de Vincennes

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Toutes ces âmes qui avaient fui le Sud étaient, à cet instant précis, rayonnantes de pro­messe dans ce maudit hiver des villes du Nord. Hattie savait que ses bébés allaient survivre. Ils étaient petits et à la peine, mais Philadelphia et Jubilee faisaient déjà partie de ces âmes lumi­neuses, ils incarnaient déjà la naissance d’une nouvelle nation.

Résumé

Philadelphie, 1923. La jeune Hattie arrive de Géorgie pour fuir le Sud rural et la ségrégation. Aspirant à une vie nouvelle, forte de l’énergie de ses seize ans, Hattie épouse August. Au fil des années, cinq fils, six filles et une petite-fille naîtront de ce mariage. Douze enfants qui égrèneront, au fil de l’histoire américaine du XXe siècle, leur parcours marqué par le fort tempérament de leur mère, sa froide combativité et ses failles secrètes.

 

Les Douze Tribus d’Hattie, premier roman éblouissant, a bouleversé l’Amérique et conquis les lecteurs français. Telles les pièces d’un puzzle, ces douze tribus dessinent en creux le portrait d’une mère insaisissable et le parcours d’une nation en devenir.

Vidéos

Ayana Mathis

Presse

Captivant et somptueux.

Une œuvre ambitieuse, profonde et maîtrisée.

Ayana Mathis signe un roman sensible, puissant, qui dessine, en filigrane, la naissance d’une nouvelle Amérique.

La sensation littéraire de cette rentrée d'hiver. […] Comme Toni Morrison, Ayana Mathis n'est pas romancière à se répandre en explications ou à verser dans le pathos. Sa narration est sophistiquée, sa prose, viscérale et élégante, sa compassion envers cette mère féroce, immense.

Le souffle romanesque d'Ayana Mathis innerve la vaste fresque familiale pour raconter une seule et même histoire : comment fait-on pour, à la fois, partir et rester ? […] L'auteur s'arrête toujours au bord de l'émotion, comme des larmes sur le point de couler. Ses personnages féminins ou masculins sont présents puis prégnants. Elle nous fait entendre la voix des uns, elle nous fait toucher la peau des autres.

Qu'est-ce qui fait tourner le monde, au fond, sinon les relations familiales ? Rarement on les aura vues décrites avec autant de justesse et d'intensité. Rien n'est à changer dans ce roman que survole l'ombre tutélaire de Toni Morrison. Mais les comparaisons sont superflues : Ayana Mathis se suffit à elle-même.

[Une] splendide saga sur fond d'histoire de l'Amérique du XXe siècle.

Une violence d’écriture, une sensualité, un réalisme et des fulgurances dignes de la Nobel de littérature, Toni Morrison.

Le roman déploie, plus encore qu'il ne raconte, soixante ans de l'histoire d'une famille. La cellule familiale devient le microcosme par lequel est illustré, de façon brillante et envoûtante, un macrocosme : les États-Unis. Malicieuse, Ayana Mathis en profite pour écrire, sans avoir à le dire, les deux Grandes Migrations de l'histoire des Noirs aux États-Unis.

Il y a de la chair, du sable, la brûlure du soleil, la poussière, de la violence et un infini amour dans ce premier roman. Ayana Mathis : retenons ce nom.

Le premier roman d'Ayana Mathis est si touchant qu'il a été promu par Oprah Winfrey et plébiscité par un large public en 2012.

Un livre magnifique, une écriture puissante […] une belle traduction de François Happe.

La révélation étrangère de ce début d'année. […] Captivante saga familiale, trépidante traversée d'un bond de l'histoire américaine, et un portrait bouleversant d'une mère.

Un immense coup de cœur. Premier roman éblouissant. Une maîtrise romanesque admirable.

Les libraires en parlent

Récit intense et poignant.

En 10 chapitres, ce roman magnifique nous dévoile par petites touches la vie d'Hattie et de ses enfants, balayant une partie du XXe siècle, dans une Amérique où le racisme règne. Hattie se bat dans la pauvreté pour élever ses enfants, aux destins bien différents. Ne passez pas à côté de ce livre !

Des témoignages à fleur de peau, désespérés et féroces. Cruels. Vivants. Magistral premier roman comparable à Toni Morrison !

L'itinéraire d'Hattie est celui de l'Amérique noire du XXe siècle, entre espoirs et désillusions, force, courage et abandons... Chaque enfant d'Hattie nous dévoile une facette de cette femme, une facette de ce pays, et une façon différente d'être mère. Encore un livre puissant et marquant des décidément brillantes éditions Gallmeister.

Mon très gros coup de cœur de ce début d'année. Une visite guidée des États-Unis par cette fameuse famille !

Digne héritière de Toni Morrisson, Ayana Mathis n'en a pas moins trouvé sa propre voix. Ce premier roman époustouflant retrace le destin chaotique d'Hattie, une femme déterminée à en finir avec la fatalité.