Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Ce qui gît dans ses entrailles
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Jennifer Haigh

JENNIFER HAIGH

Jennifer Haigh est née en 1968 à Barnesboro, en Pennsylvanie. Elle étudie en France et se tourne d’abord vers le journalisme, avant de tout quitter pour se consacrer à la littérature.…

Lire la suite

Du même auteur

Le Grand Silence

Ce qui gît dans ses entrailles

Jennifer Haigh

Traduit de l’anglais par Janique Jouin-de Laurens

Roman - Fiction

ISBN 978-2-35178-143-2

Parution le March 30, 2017

448 pages - 24,20 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
La plate-forme de forage repose sur des graviers, pour la mettre à niveau. Puis le puits est creusé.
Un puits commence avec une cave, un trou de près de deux mètres. De la cave, un trou plus profond est creusé. Si on observe cette opération plus de cent fois, elle peut sembler naturelle, banale. Moins de cent fois, la regarder et l’entendre semblera obscène. Le gémissement grave d’un augure, un plaisir mécanique guttural. Le phallus rainuré géant qui creuse la terre à trente mètres de profondeur.

Résumé

La petite ville de Bakerton, en Pennsylvanie, s’est assoupie depuis la fermeture de ses mines de charbon. Mais l’équilibre tranquille de cette communauté bascule lorsqu’un grand groupe industriel propose aux fermiers de louer leurs terres pour en extraire un trésor enfoui : le gaz de schiste. Certains s’empressent de signer les contrats d’exploitation avant même de les avoir lus, d’autres choisissent de préserver leur propriété. Arrivent des ouvriers venus du Texas et un militant écologiste prêt à en découdre. Les habitants de Bakerton vont apprendre ce qu’il en coûte de se trouver au cœur de cette nouvelle ruée vers l’or.

 

Ce qui gît dans ses entrailles est une vaste fresque à l’image de l’Amérique moderne et des forces contradictoires qui l’animent – entre cupidité et pouvoir, espoir et désillusion.

Presse

Un formidable roman.

Le tour de force de l'auteur est multiple. Il y a la complexité de l'intrigue, les nombreux personnages complexes et pas toujours sympathiques mais aussi une bienveillance de la part de Jennifer Haigh qui ne les regarde jamais de haut.

Ce roman pue la dévastation et restitue avec force la banalité de vies ordinaires bouleversées par une logique industrielle qui compte ses profits et ignore le réel.  

Un roman ambitieux, complexe et hautement addictif.

Le ton est juste, jamais trop, toujours collé sur ce portrait en détail et sans parti pris d'une Amérique qui laisse le capital abuser des plus faibles.

Les sensibilités et les multiples points de vue donnent une impressionnante profondeur à ce roman brillant.

Remarquablement construit et documenté, un roman qui dit beaucoup de l'Amérique.

Un roman écologique, social et très bien documenté, qui s'articule à plusieurs voix et donne à entendre toutes les visions, sans jugement. Un livre qui ouvre à la réflexion.

Magnifique et âpre roman, prouvant que la ruée vers l'or noir - et ses dégats collatéraux - n'est toujours pas terminée.

Chacun d'entre eux raconte, à sa façon, les combats impitoyables qui guettent le nouveau millénaire dans sa nouvelle guerre de l'énergie.

Dans le tour de force d’une narration à plusieurs voix, l’exploit de Jennifer Haigh est de montrer la façon dont nos vies sont toutes liées, pour le meilleur et pour le pire.

Il n’y a pas une page ennuyeuse dans cette très juste chronique chaotique de notre ruée vers le pétrole du XXIe siècle.

Chaque page scintille. Vaste et en même temps intime, Ce qui gît dans ses entrailles démontre la capacité du roman à nous ouvrir les yeux sur le monde.

Une virtuosité romanesque pure. Ce roman est brillant du début à la fin.

Social, écologique, d'une brûlante actualité.

Les libraires en parlent

Brillant ! Dans une écriture somptueuse, sans concession ! Jennifer Haigh dresse les portraits de personnages pris dans un engrenage infernal et elle le fait avec réalisme, humour et sensibilité. 

Jennifer Haigh réussit, avec une profonde sensibilité et sans jamais prendre de haut ses personnages, un roman écologique, social et politique qui nous donne bien des clés pour comprendre l'Amérique d'aujourd'hui.

C'est un roman choral magistral, puissant, qui s'articule à plusieurs voix autour d'enjeux écologiques majeurs. Un vrai tour de force, sans misérabilisme, qui donne à entendre toutes les visions, sans jugement. Avec une approche psychologique des personnages très subtile, c'est une vraie réussite.

Portrait d'une Amérique aux prises avec ses contradictions et de personnages travaillés, une lente intrigue où la colère gronde...

Une prose tout en élégance et humanité. L'auteur embrasse pleinement la Pennsylvanie, à travers les hommes et les femmes qui l'habitent, et les catastrophes et les exploitations, à l'échelle du territoire et de l'individu, qui les secouent.

Passionnant et immanquable !

THERE WILL BE GAZ ! C'est un roman choral bien construit qui explore les problèmes depuis chaque point de vue. C'est une chronique de l'Amérique d'aujourd'hui, certes, mais c'est surtout une réflexion sur les problématiques écologiques. Un roman social, engagé [...].

C'est limpide et passionnant. À découvrir !

Un roman social grinçant avec des personnages qui ne sont pas si innocents qu'ils en ont l'air.

Super roman vraiment, celui d'une époque et d'un monde qui vont mal.

Jennifer Haigh nous ouvre les yeux sur notre monde et on espère que ce roman vous séduira tout autant que son écriture nous a conquis...

Un roman social, engagé, qui n’est pas sans rappeler à plusieurs reprises la manière de fonctionner de Naissance d’un pont de Maylis de Kerangal.

La force du roman et son efficacité tiennent à la narration très neutre de Jennifer Haigh, qui ne juge pas, s’en tient aux faits, mêlant une approche très objective à une acuité psychologique très fine des personnages. C’est à une vision complexe du monde qu’elle nous convie, jouant sur les perspectives et nous laissant le soin de tirer nos propres conclusions. Un livre qui ouvre à la réflexion et à l’effet persistant.