Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Cobb tourne mal
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Mike McCrary

MIKE McCRARY

Avant de devenir écrivain, Mike McCrary a été serveur et plongeur dans un restaurant, trader et stagiaire non rémunéré à Hollywood. Il a quitté le monde des affaires, puis y été réembauché, puis viré, puis promu, puis viré à nouveau.…

Lire la suite

Cobb tourne mal

Mike McCrary

Traduit de l‘anglais par Christophe Cuq

Roman - Fiction

ISBN 978-2-35-178-153-1

Parution le June 1, 2017

208 pages - 19,90 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Malheureusement, l’abus de substances ne fait pas disparaître les souvenirs d’hier, pas plus que les vérités d’aujourd’hui ou les démons de toute une vie. Ça viendra peut-être avec le temps, mais à supposer qu’il fasse de vieux os et qu’il finisse par oublier son passé, à quoi bon, putain ? C’est aujourd’hui qu’il en chie. Son présent est un bordel sans nom. Et puis, si son comportement actuel peut amputer sa vie de toutes ces années de merde qui l’attendent, qu’il en soit ainsi.

Résumé

Remo Cobb est l’avocat de ceux qui ont commis le casse du siècle : 3,2 millions disparus en 2 minutes 11 secondes. Et seize morts. Sans trop de scrupules, Remo décide de perdre son procès pour envoyer ses clients derrière les barreaux et garder le magot. Il comptait bien sur les talents de la partie adverse pour que les types restent en taule, mais les voilà lâchés en pleine nature quelques années plus tard avec une seule envie : se venger et récupérer leur fric. Remo sait qu’il va mourir. Sauf si…

 

Roman d'action déjanté, Cobb tourne mal mélange violence décomplexée et humour noir.

Presse

Phrases courtes et sèches qui crachent comme des fusils a pompe, délirantes scènes de fusillades découpées comme les séquences d'anthologie des meilleurs films de Johnnie To, rythme hystérique, sans le moindre répit et humour noir de la première à la dernière ligne, Cobb tourne mal tient toutes les promesses d'un pulp brutal, en hypertension, délicieusement défoulant, dont on ne regrette que la taille - 200 petites pages.

On jurerait que c'est le fils de Tarantino qui a écrit ce polar. [...] C'est drôle et affreux : Mike McCrary aime les personnages peu recommandables. Nous aussi.

Tout est dans la simplicité [...] : EFFICACE. Un roman court, génial.

Du rythme, de l'humour, de la verve.

Un polar déjanté.

Mené tambour battant, Cobb tourne mal est un cocktail d'humour, de violence et d'absurde. Un cocktail dans le genre «boisson d'hommes» où se retrouvent tous les codes du polar frappadingue «made in USA», dans l'esprit d'un Reservoir Dogs.

Renforcée par de courts chapitres, des dialogues percutants et des situations explosives, l'écriture très cinématographique de l'auteur imprime un rythme effréné à ce remarquable et efficace roman noir américain.

Dans le genre noir lumineux avec répliques cultes à la clé, Mike McCrary ne manque ni de vocabulaire, ni de rythme et encore moins d'humour.

Suspense mitonné avec humour, un régal.

Des dialogues au couteau, des balles qui fusent, des répliques qui flinguent. Une belle prose, en prime. Génial.

On y trouve des passages étonnants qui placent McCrary avec toute une génération de jeunes auteurs frondeurs qui redéfinissent le genre "noir" aux États-Unis.

Il vous suffira de lire la première page pour avaler d'un trait ce drôlissime roman, totalement déjanté et décomplexé côté sexe, violence... et langage !

Cobb tourne mal est un récit d'action qui tient autant du western à la sauce hémoglobine que du polar, un cocktail savoureux qui mélange allègrement violence et humour noir.

La prose de McCrary explose à chaque page !

Palpitant et cinématographique, on en redemande !

Les libraires en parlent

C’est violent, drôle et irrévérencieux. Un très bon moment !

Le pulp explosif de votre été ! Tranchant comme un rasoir, ce polar outrancier et bourré d'humour noir ne vous laissera pas indemne !

Un roman mi-western, mi-thriller totalement loufoque qu’on peut déjà imaginer au cinéma sous les traits d’un bon, très bon Tarantino !

Un livre à 100 à l'heure, une écriture (d)étonnante et cet avocat un brin looser et attachant, font de ce livre une petite pépite noire ! Bravo et merci !

Un style cinématographique, du rythme, de supers personnages, des dialogues de haut vol et quelques cadavres... Tous les ingrédients sont réunis ici pour faire de ce livre le polar de l'été.

Drôle, grinçant et méchant.

Un avocat lâche, cupide et priapique, trois frères dangereux et bien allumés. Ajoutez un ex-taulard qui a vu la Vierge... Laissez moisir, prenez un mixer et déglinguez moi tout ce beau monde !

Ooooh, grisantes palpitations dans les doigts pendant que l’on tourne avidement les pages de Cobb tourne mal !