Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Une histoire des loups
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Emily Fridlund

EMILY FRIDLUND

Emily Fridlund a grandi dans le Minnesota, où se déroule l’action de son roman Une histoire des loups. Elle est titulaire d’un doctorat en littérature et creative writing de l’Université de Californie. Actuellement, en parallèle de son activité d'écrivain, elle enseigne à l'Université de Cornell, à New York. 

Lire la suite

Du même auteur

Une histoire des loups

Une histoire des loups

Emily Fridlund

Traduit de l‘anglais par Juliane Nivelt

Roman - Fiction

ISBN 97-2-35178-128-9

Parution le August 17, 2017

304 pages - 22,40 Euros

Trouver ce livre en librairie

Résumé

Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant, dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu'il soit trop tard.

 

Troublant et poétique, best-seller dès sa parution aux États-Unis, le premier roman d’Emily Fridlund a été acclamé par la critique.

Presse

On est dans une espèce de brume, avec une intensité qui monte, avec une famille un peu louche. C’est formidable car j’aime avoir la trouille !

Le livre détonne, il est étrange, singulier. C’est une histoire envoûtante.

Une prose originale et maîtrisée, qui transcende ici le simple genre du thriller et nous livre un premier roman aussi glaçant que le paysage qui le compose. Gare à ce jeune loup qui défiera bientôt les chefs de la meute littéraire américaine.

Tout au long du récit, l'auteure joue de la frontière ténue entre la réalité des choses et la perception que l'on en a, ou plutôt que I'on souhaite en avoir.

Un livre entre le thriller psychologique et le conte.

Avec des images poétiques comme des eaux-fortes, Emily Fridlund, professeur à Cornell, raconte les moiteurs inquiétantes d'une adolescence saccagée dans l'Amérique profonde. Et l'implacable contagion de la manipulation.

On lit ce roman comme une bête à l'affût : souffle coupé, muscles bandés, toutes nos forces concentrées sur l'assaut. Hypnotique, onirique, brutal : un missile.

L'écriture imagée et l'univers si particulier de la forêt donnent à ce roman des allures de conte.

Un thriller psychologique sombre, déroutant dans sa construction et son cheminement vers la tragédie annoncée.

Une voix singulière signe ce premier roman au ton troublant qui dévoile, par touches, une vérité que l'on ne voit pas venir. Coup d'essai, coup de maître.

Aussi troublant que poétique.

Voilà un premier roman prometteur. Une histoire à la construction originale, servie par une plume alerte, incisive qui se joue du rythme de la narration.

Dans un style qui évoque celui d'une auteure du Michigan bien connue, Laura Kasischke, le roman distille un malaise constant. Il propose l'image, assez glaçante, d'une autre Amérique, un Midwest pétri de religiosité et à la lisière du déclassement.

De quoi avoir très froid dans le dos.

Pouvoir, croyance, foi, confiance sont des thèmes qui se mêlent à un vrai suspense lié aux troubles inhérents à l'adolescence.

Un premier roman suffocant, raconté dans le cadre sauvage et le calme trompeur de la nature grandiose des États-Unis.

Attention, grand livre ! Une voix qui, superbement traduite, ne vous quitte plus.

Une histoire des loups, le premier roman de la jeune Américaine Emily Fridlund, fait partie de ces romans qui continuent de nous hanter longtemps une fois la lecture terminée. [...] Ce livre témoigne du talent des éditions Gallmeister pour dénicher des pépites.

Un début brillant. Un pressentiment imprègne le lecteur. La langue est fantastique.

Une histoire des loups parle d’une année cruciale et qui laissera des séquelles dans la vie d’une adolescente. La voix de Fridlund est inhabituelle.

Un tour de force littéraire.

Élégant et troublant.

Un roman si original ! Fridlund a une belle carrière devant elle. Sa prose est exquise.

Les libraires en parlent

Étrange et pur comme un paysage sauvage enneigé, Une histoire des loups est un roman sensible porté par une écriture élégante et maîtrisée. Mystérieux, l'ouvrage l'est assurément, non pas tant dans son intrigue, dont l'issue dramatique est promise dès les premières pages, que dans sa construction lente, presque déconcertante, qui avance - forcément - à pas de loup.

Lisez-le pour son ambiance de lac à la nuit tombée, pour son portrait d'adolescente étrange et sa finesse psychologique. Très très beau !

Une histoire des loups est un premier roman maîtrisé, poétique et vénéneux qui explore la difficulté à grandir et la perte de l’innocence.

Roman à l'atmosphère étrange, entre huis clos et critique sociale. Captivant !

Dur et tragique, un roman initiatique qui éveille en nous un sentiment de liberté, de solitude mais aussi de peur et de colère. Une belle découverte. Troublante et poétique. Un livre qu'on aime tout de suite ou que l'on n'aimera jamais...

Une écriture sensible - presque onirique - qui contraste avec une ambiance pesante dans ce premier roman admirablement construit. Auteur à suivre.

Sombre et troublant, Une histoire des loups est un roman difficile à oublier. Emily Fridlund, avec son écriture poétique, nous ensorcelle durablement. Un grand roman.

Quelle émotion ! Des personnages puissants, vivants, une tension palpable tout le long, un cadre somptueux. Madeline jeune fille bizarre et troublante continue de me questionner. Pour ce qui est du titre, vous comprendrez en lisant le roman.

Un roman puissant et envoûtant où l'on respire la fraîcheur des forêts et le calme des lacs du Minnesota, tout ça sur fond de manipulation psychologique...

Un premier roman parfaitement équilibré entre justesse des sensations et descriptions de l'environnement, qui vient ausculter avec une touche douce-amère la famille américaine. Plaisir de lecture immédiat.

Emily Fridlund subjugue par son récit poétique et mirobolant !

Inquiétant, organique, sensuel, troublant... et d'UNE PUISSANCE INOUÏE ! Ne passez pas à côté de ce premier roman talentueux, non : faites plutôt comme votre libraire ; plongez-y d'un saut et préparez-vous à y laisse tripes et plumes... À découvrir absolument !

Hiver rigoureux et été étouffant, bienvenue dans le Minnesota. Un climat qui caractérise parfaitement l'ambiance de ce roman. Une catastrophe annoncée dès la première page, mais comment ? Pourquoi ? L'ambiance faussement paisible vous fera peut-être oublier le drame dévoilé au début du roman. Alors un conseil, gardez en mémoire la première page !

Son [à Emily Fridlund] écriture poétique et réaliste nous imprègne véritablement de la tragédie à venir, un livre extraordinaire sur la culpabilité, l'innocence, la négligence, la croyance bien intentionnée et la mort d'un enfant.

Il faut bien tout le talent d'Emily Fridlund pour réussir à mettre en scène ce récit aussi glaçant que poétique. Mais on vous prévient, vous ne reviendrez peut-être pas intact de cette lecture.

Ce roman est un pur joyau de suspense psychologique où les nerfs du lecteur sont soumis à rude épreuve, un livre glaçant au fur et à mesure que l'on y plonge, magnifié par les décors sauvages du Nord du Minnesota.

Emily Fridlund réussit haut la main son entrée sur la scène littéraire en signant un roman profondément troublant porté par une écriture magnifique.

Un roman sombre et poétique à la fois.

Je me suis sentie comme un aimant, infailliblement attirée par l'écriture et l'histoire tout en ayant la sensation de marcher sur un fil et de risquer la chute à chaque instant ! Vertigineux !

Un premier roman fascinant et troublant. D’une écriture tendue et poétique, Emily Fridlund, tisse une histoire sombre dont l’étrangeté dérangeante nous accompagne pas à pas vers le dénouement tragique.

Hypnotisé par l'écriture d'Emily Fridlund, un roman à l'atmosphère glaçante et captivante, une lecture dont on ne ressort pas indemne.

La pureté de sa langue et les émotions brutes de ce roman vont vous laisser littéralement groggy et vont vous hanter pendant longtemps ! MAGISTRAL !!!

Pur roman de nature writing nord-américain, Une histoire des loups baigne dans une langue fragile, tendue, où des pressentiments et l'univers poétique et fantastique des forêts du Minnesota envoûtent et convoquent.

"Troublant et oppressant" seraient les premiers mots qui me viendraient à l'esprit pour parler de ce roman. [...] Un cadre onirique sert de toile de fond à ce roman inclassable où les loups ne sont pas loin et rôdent aussi dans notre imagination.

Dès le titre, l'auteur nous égare... une fausse piste... puis une autre. Une ambiance trouble. Les loups ? Ils sont là certainement mais ils ont deux jambes, et ils parlent... des humains en somme. Et puis le drame qui sourd, on le savait, on le sentait... Mais sous quelle forme ? La jeune Madeline, solitaire, observe tout, surtout les nouveaux voisins...

Oscillant entre poésie et malaise, Emily Fridlund contraint ses personnages à abandonner une part d’eux-mêmes au profit d’un récit brut, intense et sauvage.

Comment parler de ce livre fascinant, dérangeant, envoûtant... ? Ce que je peux dire, c'est que l'auteur arrive à nous tenir en haleine de bout en bout.

Un des plus beaux textes de la rentrée, gros coup de cœur !

La nature est omniprésente dans ce roman et pourtant une impression de huis clos dérangeant prend le lecteur tout au long de cette histoire... une belle réussite !