Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Ces morts heureux et héroïques
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Luke Mogelson

LUKE MOGELSON

Luke Mogelson naît en 1982 à Saint-Louis, dans le Missouri. Entre 2011 et 2014, il est basé en Afghanistan, où il travaille en tant que correspondant pour Le New York Times Magazine. Son travail de journaliste l'a également amené à couvrir la guerre de Syrie et l'épidémie Ebola en Afrique de l'est, cette fois pour le New Yorker.…

Lire la suite

Ces morts heureux et héroïques

Luke Mogelson

Traduit de l‘anglais par Juliane Nivelt

Nouvelles - Fiction

ISBN 978-2-35178-151-7

Parution le February 1, 2018

208 pages - 21,20 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Dans le verger, je vis quelques-uns des Américains regroupés autour d’un arbre. Quand j’avançai vers eux, j’entendis des rires. L’homme était assis parmi les feuilles, adossé contre un tronc. Un éclat de shrapnel l’avait touché au front. Le sommet de son crâne avait été emporté. Il ne restait plus qu’une surface plane, comme ces planches anatomiques montrant un cerveau en coupe. Les soldats riaient parce que quelqu’un avait placé une cigarette allumée dans sa bouche, renforçant l’impression que, malgré son cerveau exposé, l’homme n’était qu’un homme.

Résumé

Un vétéran cherche à reconquérir sa femme et part la retrouver chez ses parents, là où elle s’est réfugiée après qu’il l’a frappée. Une mère célibataire fait de longs trajets pour aller voir son fils en prison – il a tué un homme d’un coup de poing lors d’une permission. Un infirmier de retour de mission élit domicile dans un réduit de l’arsenal de la Garde nationale de New York, incapable de rentrer chez lui. Un journaliste raconte sa vie en Afghanistan, entre ironie et désespoir, avant qu’une bombe ne fasse sauter le café dans lequel il se trouve.

 

En dix histoires subtilement liées les unes aux autres, Luke Mogelson dépeint les conséquences de la guerre sur les combattants et les civils, et la manière dont la violence subie ou infligée à l’autre bout du monde se répercute jusqu’aux États-Unis.

Presse

Il arrive que le récit nous conduise sur le théâtre des opérations, entre terrains minés, embuscades et désert. On comprend mieux pourquoi on n'en revient pas.

Mogelson capture la beauté déconcertante qui suit la dévastation.

Les hommes et les femmes de Ces morts heureux et héroïques sont le parfait exemple de ce qui fait un livre obsédant et inoubliable.

Les libraires en parlent

Avare en mots, mais pas en émotion et en nuances. Pas de doute, le gars Mogelson s'inscrit dans la plus pure (et belle) tradition de la nouvelle américaine. À travers une galerie de portraits, c'est l'état des combattants revenus d'Irak qui nous apparaît. Sans pathos, sans enfoncer des portes ouvertes, sans en faire des victimes larmoyantes ou des bêtes à tuer, Luke Molgeson nous décrit des types ordinaires, vivant désormais à côté d'eux-mêmes, et loin, si loin, des gens qui comptent encore sur eux pour les aimer comme auparavant.

Une vraie belle réussite !