Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Après Maida
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Katharine Dion

KATHARINE DION

Katharine Dion est née en 1980 à Oakland, en Californie. Elle est diplômée de Yale et de l’Iowa Writers Workshop. Elle vit à Berkeley. Après Maida est son premier roman.

Lire la suite

Après Maida

Katharine Dion

Traduit de l’anglais par Juliane Nivelt

Roman - Fiction

ISBN 978-2-35178-186-9

Parution le January 3, 2019

272 pages - 22,00 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Il étudia ses rouges à lèvres, des tubes noir et argent renfermant des couleurs éclatantes, chacune ayant atteint divers stades de concavité, un négatif des lèvres de Maida. Il avait tant aimé sa bouche ! Il avait tout aimé du physique de sa femme, ses cheveux blondis par le soleil, ses yeux rehaussés de sourcils sombres qui vous mettaient au défi de l’ignorer, mais c’était sa bouche qui lui plaisait le plus, la lèvre inférieure si sensuelle, sa légère moue, même quand Maida souriait. Gene effleura sa propre bouche du rouge le plus usé : il avait le goût savonneux des lèvres maquillées de sa femme. Le goût de Maida lui interdisant de l’embrasser parce qu’elle venait de se maquiller, le goût de Gene l’embrassant malgré l’interdiction.

Résumé

“Quelque chose de certain a été perdu”. Ce sont les seuls mots qui viennent à Gene pour parler de sa femme Maida après sa disparition. Quoi de plus insaisissable que le souvenir d’une personne aimée ? Gene se remémore leur rencontre, leur mariage, les étés joyeux près du lac, avec leurs amis de toujours Ed et Gayle, dans des maisons traversées de rires et d’enfants. Sur les photos, Maida est toujours radieuse. Mais étaient-ils vraiment heureux ? Quel est ce lien qui les a unis pendant près de cinquante ans de mariage ? Étonnamment, c’est parce qu’il se tourne vers le passé que surgit pour Gene une possibilité de renouveau. Mais, pour réapprendre à vivre, il lui faudra changer de regard sur ses proches et savoir saisir sa chance.

 

Après Maida interroge avec tendresse notre rapport à ceux que nous chérissons. Le style juste et délicat de Katharine Dion nous permet d’entendre les battements du coeur humain mis à nu.

Presse

Déambulant dans le passé pour trouver des réponses, essayant de mettre à distance la souffrance, Gene est un héros peut-être pas très héroïque mais touchant, car ses interrogations sont universelles et se résument en une phrase : qu'avons-nous fait de notre vie ?
 

De brèves épiphanies, formidablement poétiques, qui n’occultent pas les affres du chagrin et du deuil, mais les illuminent de la plus belle manière et contribuent à la rare profondeur de ce premier roman.

Après Maida recèle quelques très beaux passages sur la littérature. Bref, voilà un premier roman remarquable. On suivra assurément tout ce qu’écrira Katharine Dion à l’avenir.

Après Maida est une élégante symphonie du souvenir.

Ce livre évoquant les conséquences de nos choix pose une question délicate : connaît-on vraiment les êtres avec qui l'on vit ou avec qui l'on a vécu ? Qui peut en être sérieusement certain ? L'Américaine Katharine Dion39 ans. Après Maida est son premier roman ; ça promet.

"Que reste-t-il de nos amours... Que reste-t-il de tout cela, dites-le-moi..." On connaît la chanson de Charles Trenet sans se douter que l'air nous reviendrait inlassablement dans la tête en lisant les 272 pages touchantes et sensibles d'Après Maida.

Grande lectrice de Tolstoï, la romancière alterne entre sensualité de surface et mélancolie des eaux profondes pour bâtir cette ode aux souvenirs et aux silences aussi protecteurs que dangereux.

Premier roman, Après Maida séduit par ses interrogations universelles, et son style fluide et captivant y contribue à merveille.

Avec ses interrogations, c'est la fragilité de la vie, l'empreinte que laissent nos proches qui sont abordées. Les déambulations dans le passé sont aussi une manière d’interroger les relations avec les vivants. On aime que ce récit lent et intime soit porté par un personnage masculin qui révèle ici sa vulnérabilité.

Une exploration au cœur de l’intime.

Le roman de Katharine Dion pose les questions justes sur la mémoire et le deuil. Superbe.

Le très beau premier roman de Katharine Dion interroge l’inconstance de la mémoire et la propension humaine à la nostalgie et au doute.

Après Maida est un roman brillant et captivant.

Les libraires en parlent

Un premier roman qui porte un regard intime sur le deuil, le mariage et la vie de famille. Une lecture véritablement sensible et délicate qui nous questionne sur la perception des relations que l'on entretient avec nos proches. Émouvant !

Un roman sidérant de justesse sur le travail de deuil, le couple, la vieillesse, la famille, les amis... sur la vie en somme. 

Ce récit d'une grande justesse, nous dépeint des personnages de la vie ordinaire avec intelligence et minutie. Il nous pousse à nous interroger sur notre rapport à l'autre et nous confronte à la réalité de nos émotions.  Comment ne pas y être sensible ?

Une jolie réflexion sur le deuil, ce que l'on connaît de l'autre dans un couple, et les relations parents-enfants. Un premier roman prometteur !

Après Maida, c'est un roman sur le deuil, un roman sur la famille, un roman sur l'amour et l'amitié, c'est surtout un roman que, quand vous l'ouvrez, vous aurez du mal à lâcher. C'est un roman à lire tout simplement. 

Des sentiments inattendus viennent chahuter l'existence de Gene à 70 ans. Prisonnier du doute, de ses souvenirs incertains, du bonheur et ses illusions, l’accomplissement de sa vie et la crainte que l'amour déserte son existence. Le roman laisse entrevoir une résignation. Une vie imparfaite certes, mais peut-être rassurante. 

L'analyse psychologique m'a bien maintenue en haleine, je ne m'attendais pas à autant de secrets autour du  couple (il est vrai que chaque couple a sa part d'ombres !).  J'ai vraiment trouvé ce premier roman très très bon ! J'espère que l'auteur continuera dans cette lignée !

Des errances somnambuliques qui suivent le deuil, Katharine Dion émerveille par la lucidité et l'agonie délicate des souvenirs. Un très beau roman à l'écriture sensible où viennent s'entrechoquer la mémoire, la nostalgie et le doute. Ce premier roman est une vraie réussite !

Une élégante symphonie du souvenir. Un roman d'amour, d'amitié et de paternité qui nous interroge sur la possibilité d'une seconde vie.

Après Maida est un très beau premier roman, sensible, où questionnements sur l’amour, le mariage, l’amitié et la parentalité s’entremêlent.

Entre passé et présent, Katharine Dion signe un premier roman éblouissant, qui explore avec justesse et subtilité la question du deuil, de la mémoire, du doute... Un beau roman sur l'amour, l'amitié, les relations parents/enfant, écrit avec délicatesse et sensibilité, qui célèbre les souvenirs et la vie partagée avec ceux que nous aimons... Superbe !

Un beau roman sincère et pertinent dont on a du mal à penser qu'il est écrit par une jeune femme de 35 ans. Il contient un bel humour un peu mélancolique et beaucoup de belles réflexions sur le souvenir et le bilan d'une vie.

Katharine Dion saisit avec justesse et finesse la complexité des liens amoureux, familiaux et amicaux et c'est très réussi...

Un premier roman juste et délicat pour dire la transformation intime d’un homme après la disparition de sa femme : le flux changeant des souvenirs, et le nouveau regard sur les siens et le monde. Révélation !