Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Whiskey
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Bruce Holbert

BRUCE HOLBERT

Bruce Holbert a grandi au pied des Okanogan Mountains, dans l'État de Washington. Son arrière-grand-père, éclaireur indien de l’armée des États-Unis, était un homme respecté jusqu'à ce qu’il assassine son gendre, le grand-père de Bruce Holbert. Ce dernier s'est inspiré de cette tragédie pour écrire son premier roman, Animaux solitaires.…

Lire la suite

Du même auteur

L'Heure de plombAnimaux solitaires
L'Heure de plombAnimaux solitaires

Whiskey

Bruce Holbert

Traduit de l’anglais par François Happe

Roman - Fiction

ISBN 978-2-35178-173-9

Parution le April 4, 2019

320 pages - 22,60 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
L’ours arracha un morceau de viande de l’os et se roula comme un chien. Smoker souffla de la fumée vers le ciel.
— C’est pas pour sauver un ours que j’ai pris la route.
— C’est bien toi qui as conduit le pick-up jusqu’ici.
— Je voulais juste m’amuser un peu.
— Eh bien, moi je n’ai pas envie de laisser cet ours ici pour qu’ils lui tirent dessus et je ne veux pas que tu le tues. Il ne reste pas beaucoup de possibilités.

Résumé

Andre et Smoker ont grandi dans le Pacifique Nord-Ouest, près de la réserve indienne de Colville. Après le divorce de leurs parents, dont la passion désordonnée n’a résisté ni au temps ni à l’alcool, les deux frères deviennent inséparables. Adultes, ils restent farouchement loyaux l’un envers l’autre. Aussi, lorsque Smoker apprend que son ex-femme a confié leur fille à une communauté marginale nichée en pleine montagne, Andre n’hésite pas une seconde à tout lâcher pour se joindre à lui. Commence une quête qui, de bagarres en virées alcoolisées, repoussera les limites de l’amour fraternel.

 

Whiskey est une fresque familiale où chacun semble s’acharner à causer son propre malheur en même temps que celui des autres. Avec un humour âpre, Bruce Holbert nous entraîne à travers les paysages insolites d’une Amérique désenchantée.

Presse

Le récit, ponctué de retours en arrière, est plus que roboratif. [...] Une saga "familiale" où, le moins qu’on puisse dire, la poisse est au détour de chaque tour et détour, où les meilleures intentions du monde se révèlent vite être les pires.

Dans ce roman, on retrouve la force de l’écriture de Bruce Holbert, déjà éblouissante dans L’Heure de plomb. Il met en scène les émotions de l’affrontement et de la mise à l’épreuve. Ces personnages s’engagent dans leur amour avec folie, angoisse et violence.

Une histoire terrible et très belle. D’une violence parfois grotesque, dont les excès sont tempérés par un humour caustique, de merveilleux dialogues et une sombre sagesse.

Une langue sèche, sculptée à l’essentiel, aux couleurs de l’authentique. Une saga familiale coup de poing, aux multiples images.

Une chronique rude mais qui ne ment pas, avec de magnifiques descriptions et des dialogues vifs comme contrepoint nécessaire à une violence sanglante.