Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Le Goût sucré des pommes sauvages
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Wallace Stegner

WALLACE STEGNER

Wallace Stegner est né le 18 février 1909 à Lake Mills, dans l’Iowa. Romancier, nouvelliste, historien, professeur et militant écologiste, celui qu’on appelle souvent le « doyen des écrivains de l’Ouest » (« Dean of Western Writers ») s’est imposé aussi bien à travers ses textes de fiction que ses essais.…

Lire la suite

Du même auteur

L'Envers du tempsLettres pour le monde sauvage
Lettres pour le monde sauvageUne journée d'automneEn lieu sûrLa Montagne en sucre

Le Goût sucré des pommes sauvages

Wallace Stegner

Traduit de l‘anglais par Éric Chédaille

Nouvelles - Totem n°138

ISBN 978-2-35178-579-9

Parution le August 22, 2019

256 pages - 8,90 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Il engagea la décapotable sur le chemin, et Margaret se laissa aller contre son dossier pour regarder le ciel se déverser sur elle en une enveloppante cascade de bleu, parcourue de branches d’arbres et de petits nuages en choux à la crème.
— Comment résister ? lui répondit-elle. Des journées comme celle-ci… Tout est empreint d’une quiétude si merveilleusement résignée !

Résumé

Ross et Margaret roulent sans but précis dans les collines du Vermont que l’automne pare d’une beauté enveloppante. Grisés par cette journée parfaite, ils s’engagent sur un chemin peu passant, qui ne semble plus mener nulle part. Cette campagne ancienne paraît abandonnée de tous. Et pourtant, d’une vieille ferme surgissent une femme, puis sa fille, étrange créature qui entraîne Margaret vers un verger magnifique empli de pommes sauvages.


Telle une invitation à un voyage au fil de la mémoire, cinq nouvelles choisies par l’auteur composent ce recueil évocateur.

Presse

On retrouve la propension à l'évasion et à l'expérience de l'inconnu de Wallace Stegner dans ce recueil dont il a choisi les 5 nouvelles. [...] De délicieuses chroniques mémorielles. 

L’un des plus grands ! 

Il y a un âge pour les nouvelles. Certaines seront très bonnes, bien sûr, mais aucune meilleure ni plus digne d’admiration que celles de Stegner.

Le lecteur de Stegner se pénètre immédiatement d’une Amérique essentielle.