Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Une vie inachevée
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteur
Mark Spragg

MARK SPRAGG

Mark Spragg naît en 1952 et grandit dans un ranch du Wyoming. Dans Là où les rivières se séparent, récit autobiographique primé par une association de libraires indépendants aux États-Unis, il évoque son enfance et sa jeunesse passées parmi les chevaux au cœur d’une nature rude et majestueuse. …

Lire la suite

Du même auteur

De flammes et d'argile
Là où les rivières se séparent

Une vie inachevée

Mark Spragg

Traduit de l’anglais par Nicole Hibert

Roman - Totem n°22

ISBN 978-2-35178-715-1

Parution le September 5, 2019

320 pages - 9,70 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Elle a la sensation que sa vie n’appartient qu’à elle. Elle n’a pas à sourire ou à être polie, elle n’a pas à répondre ce qu’il faut ni même à réfléchir à ce qu’il convient de dire pour qu’on ne se mette pas en colère, qu’on crie, qu’on l’expédie dans sa chambre. Elle n’a pas à se soucier de la manière dont les hommes regardent sa mère, ni à attendre avec angoisse la pro- chaine catastrophe. Elle noue ses bras sur l’oreiller qui gonfle sa veste et se promet de ne pas oublier cette nuit. Comme ça, quand elle sera une femme, ce sera son modèle. Il lui suffira de se rappeler cette nuit et elle saura comment se rendre heureuse.

Résumé

Dans un ranch délabré du Wyoming, Einar vit reclus depuis la mort de son fils, dix ans plus tôt. Aussi voit-il d’un mauvais œil resurgir sa belle-fille, Jean, qu’il tient pour responsable de l’accident qui a coûté la vie à son fils. Fuyant son compagnon violent, la jeune femme vient se réfugier chez lui. Einar découvre alors l’existence de sa petite-fille Griff, âgée de neuf ans. Le caractère bien trempé de l’enfant et la fascination qu’exerce sur elle la vie au ranch ne laissent pas le vieil homme indifférent. Mais alors qu’un équilibre fragile semble s’instaurer, l’ex-amant de Jean débarque en ville.

Presse

Une extraordinaire histoire de famille, sans concession. La paix que ces personnages parviennent à instaurer entre eux est belle, difficile et gratifiante.

Une histoire douloureusement belle de courage et de ténacité.

La dernière page refermée, le portrait inoubliable de la petite Griff reste imprimé en nous. Elle est le cœur qui bat de ce roman, un chef-d’œuvre.

Les libraires en parlent

Une écriture juste, sans aucune fioriture, des personnages vibrants plus vrais que nature...

Une écriture très simple et des personnages authentiques !