Éditions Gallmeister, des livres à vivre
En descendant la rivière
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Edward Abbey

EDWARD ABBEY

Edward Abbey (1927-1989) est né dans la ville d'Indiana, en Pennsylvanie, le 29 janvier 1927. En 1944, à l'âge de dix-sept ans, il quitte la ferme familiale pour traverser les États-Unis en stop et partir à la découverte de l'Ouest américain. C'est alors qu'il tombe fou amoureux du désert, d'un amour qui l'animera toute sa vie.…

Lire la suite

Du même auteur

Le Gang de la clef à moletteLe Feu sur la montagneSeuls sont les indomptésLe Retour du GangLe Gang de la clef à moletteDésert solitaireUn fou ordinaire
Le Feu sur la montagneDésert solitaireLe Retour du GangLe Gang de la clef à molette

En descendant la rivière

Edward Abbey

Traduit de l‘anglais par Jacques Mailhos

Récits - Fiction

ISBN 978-2-35178-241-5

Parution le January 7, 2021

240 pages - 22,00 Euros

Pour chaque exemplaire vendu, 1 euro est reversé à Sea Sheperd

Trouver ce livre en librairie

Résumé

Exploration de la beauté impérissable des derniers grands espaces sauvages américains, En descendant la rivière nous entraîne dans des paysages où le corps et l’esprit flottent librement. Leur immensité réveille des méditations sur des sujets allant de la vie d’Henry David Thoreau à la militarisation des grands espaces. On y entend alors une condamnation passionnée des coups portés à notre patrimoine naturel au nom du progrès, du profit et de la sécurité. Rempli d’aubes enflammées, de rivières brillantes et de canyons radieux, ce recueil, inédit en France, est chargé d’une rage sincère et déchaînée contre la cupidité humaine.


Dans En descendant la rivière, nous retrouvons avec Edward Abbey l’auteur, poète et provocateur, à son meilleur, au moment où nous avons le plus besoin de lui.

Presse

Les récits, souvent superbes, réunis dans « En descendant la rivière » invitent à reparcourir son oeuvre et à le suivre dans l’Ouest sauvage;

C’est un livre rebelle, audacieux, précurseur (il a été écrit au début des années 80, et pour la première fois publié en français aujourd’hui). 

En explorant la beauté impérissable des derniers grands espaces sauvages, l'auteur, amoureux toute sa vie de l'Ouest américain nous livre le meilleur de ce que peut générer ce courant littéraire qu'on appelle nature writing.

Le regretté Edward Abbey, amoureux de la nature dès son plus jeune âge, nous livre ici, à travers ce recueil inédit, un vibrant hommage aux grands espaces américains, et plus particulièrement aux rivières, dans la veine d’un H.-D. Thoreau.

Abbey est un taon aussi fatal qu’un scorpion.

Abbey décrit avec une éloquence féroce les paysages et les villes, les âmes rabougries et l’ivresse du désespoir. Il peut être à la fois drôle et poignant.

Un écrit aussi important et charmant que ceux de Muir ou Thoreau.

Cet homme est tout simplement un maître.

Les libraires en parlent

Oh combien il était bon de voguer avec lui et ceux qui l'accompagnaient, les vivants et les morts, dans cette nature sauvage qui sous sa plume est à la fois poétique, révoltée, drôle et insolite ! C'est dire combien je me suis régalée !

Descendre une rivière avec Abbey, c'est côtoyer la nature sauvage, bien sûr, mais avant tout être au contact d'un esprit tout aussi sauvage. Il nous emporte dans son flot de réflexions à tendance anarchistes, qui fleurent bon les années 70, et, parfois, qui font un très bon écho à des besoins on ne peut plus actuels. C'est jouissif, libérateur, et nécessaire à plus d'un égard !

Ode à une nature sauvage. Dans la lignée d'Henry David Thoreau, Edward Abbey condamne la destruction progressive du patrimoine naturel. Une exploration réunissant une douzaine de récits publiés dans les années 80.