Éditions Gallmeister, des livres à vivre
La Vénus de Botticelli Creek
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Keith McCafferty

KEITH McCAFFERTY

Keith McCafferty grandit dans la région pauvre et peu peuplée des Appalaches, un pays de vallons sombres et de superstitions ténébreuses. Juste derrière sa maison pousse une forêt dense et obscure. Ce sont les serpents, avec ou sans crochets, qui constituent sa première source de fascination.

Lire la suite

Du même auteur

Le Baiser des Crazy MountainsLes Morts de Bear CreekMeurtres sur la Madison
Les Morts de Bear CreekMeurtres sur la Madison

La Vénus de Botticelli Creek

Keith McCafferty

Traduit de l‘anglais par Janique Jouin-de Laurens

Roman - Fiction

ISBN 978-2-35178-225-5

Parution le June 18, 2020

384 pages - 23,80 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
— Tu es où ?
Stranahan ne put s’empêcher de sourire en entendant Martha répondre ainsi à son coup de téléphone. Ni bonjour, ni comment ça va. Du Martha tout craché.
— Oh… où suis-je ? répondit-il. Dans un coin qu’on appelle la Rivière sans retour. Je viens juste de remonter du canyon.
— D’accord. Peux-tu rentrer au plus vite ? Quand ?
— Salut Martha…tu vas bien ? Moi aussi… Donc je t’appelais pour prendre des nouvelles et savoir si mon tipi tenait encore debout. J’ignorais que t’étais si impatiente de me revoir, que je te manquais à ce point.
— Tu ne me manques pas du tout, mais une autre paire d’yeux ne serait pas de trop.

Résumé

Dans la vallée de la Madison, une femme s’est volatilisée, et, cette nuit-là, le hurlement des loups en a réveillé plus d’un. Nanika Martinelli, surnommée “la Vénus de Botticelli Creek”, est une jeune guide de rivière aux cheveux roux qui attire les clients comme les mouches attirent les truites. Lancée à sa recherche dans les montagnes enneigées, le shérif Martha Ettinger découvre avec effroi le corps d’un homme empalé sur les bois d’un cerf géant. Accident ou meurtre ? Serait-ce une piste pour retrouver la disparue que tout le monde croit dévorée par un loup ? Aidée de son ami peintre, pêcheur et privé occasionnel, Sean Stranahan, Martha devra se confronter à un groupe fanatique de défense des animaux, le Clan du Loup à trois griffes, et à leur meneur au charisme destructeur.

Dans leur enquête la plus dangereuse à ce jour, Martha Ettinger et Sean Stranahan jouent les agents doubles face à des humains qui masquent mal leur sauvagerie.

Presse

La Vénus de Botticelli Creek est un régal absolu, un dépaysement total et un plaisir de lecture garanti. Même si vous n’avez aucun intérêt pour la pêche à la mouche, il y a une forte probabilité de devenir accro aux enquêtes de la shérif Ettinger. C’est tout le mal que je vous souhaite pour occuper les longues soirées d’automne... sous couvre-feu.

De la grande évasion qui ne néglige pas l'humour ! Le monde bariolé et pittoresque qui évolue dans ces grands espaces, les montagnards : guides de pêche, éleveurs, marginaux et les touristes, est croqué avec tendresse. On croirait entendre le bruit du vent sur les crêtes... 

On entre vite dans cette histoire bien contée avec un suspense maîtrisé et des personnages attachants, mais c'est surtout l'ambiance du Montana bien rendue qui donne à ce polar une note originale et forte. Un excellent roman de pure détente.

Un livre porté par l’humanisme profondément rassérénant de son auteur, Keith McCafferty, et par l’immensité des paysages dont il excelle à restituer, d’une écriture où n’entre jamais la moindre complaisance, l’éblouissante splendeur.

Avec La Vénus de Botticelli Creek, l'Américain Keith McCafferty - grand amateur de pêche à la truite en rivière - signe là un neuvième roman de grande évasion au suspense ébouriffant. 

Keith McCafferty livre ici une fresque à tiroirs dans l’un desquels est logée l’impénétrable vérité. D’une insoutenable sauvagerie.

On retrouve avec plaisir les aventures du shérif Martha Ettinger et de l’Indien Sean Stranahan le long de la Madisson, cette rivière prisée des « moucheurs » où vient de disparaître une guide de pêche qui fait tourner bien des têtes. Suspense et humour garantis !

Ce troisième polar de Keith McCafferty est merveilleusement écrit. L’intrigue, complexe et dense, passe subtilement d’un personnage à l’autre.

Keith McCafferty connaît bien sa région et ses personnages paraissent à la fois familiers et singuliers. Sa prose fluide mérite d’être savourée.

Les libraires en parlent

Nicky, jeune femme feu-follet, fascine son monde (et ses lecteurs !) puis disparait. Fervente défenseuse des loups, serait-elle tombée dans la gueule de l'un d'entre eux, ou sur une autre menace ? N'est pas sauvage et dangereux ce que l'on croit de prime abord...