Éditions Gallmeister, des livres à vivre
La Quête de Wynne
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Aaron Gwyn

AARON GWYN

Aaron Gwyn a grandi dans un ranch de l’Oklahoma. Il vit aujourd’hui à Charlotte, en Caroline du Nord, où il enseigne la littérature à l’université. La Quête de Wynne est son troisième livre publié aux États-Unis et le premier en France. Il est également l'auteur de nouvelles publiées aux États-Unis dans plusieurs anthologies et revues, dont Esquire.

Lire la suite

Du même auteur

La Quête de Wynne

La Quête de Wynne

Aaron Gwyn

Traduit de l’anglais par François Happe

Roman - Totem n°82

ISBN 978-2-35178-583-6

Parution le May 4, 2017

320 pages - 9,50 Euros

 

Trouver ce livre en librairie

Extrait
On ne fouettait pas un cheval. Il fallait éviter tout ce qui pouvait provoquer une douleur. On n’imposait que la disci­pline, et la discipline bien comprise était un art à part entière. Il fallait être un artiste. Un exercice qui ne convenait pas était perçu par le cheval comme une corvée ; un exercice bien adapté devenait un divertissement. Ce qui était inadapté était diffi­cile ; ce qui était approprié était facile. Ce qui était inadapté provoquait une pression ; ce qui était approprié entraî­nait un relâchement.

Résumé

De son grand-père, Russell a hérité son habileté hors norme à dresser les chevaux et son sens du devoir. Envoyé sur le front irakien, il se précipite au secours d’un cheval pris au cœur d’un échange de tirs. Bientôt, les images de ce sauvetage héroïque font le tour du monde, parvenant jusqu’au capitaine Wynne, chef mystérieux et charismatique d’une unité affectée à une zone montagneuse de l’Afghanistan. Wynne demande à Russell de dresser pour lui une quinzaine de chevaux sauvages qui permettront à ses hommes d’accomplir une mystérieuse mission sur ce terrain hostile. Une expédition secrète qui les mènera au-delà de leurs limites.

Presse

Cette œuvre poignante et magistrale est une tragédie pétrie d'amour et de chaos, d'idéalisme et de fureur où les hommes passent de la bravoure à la folie en un rien de temps. Une poursuite héroïque portée par une belle écriture à l'os.

Un livre de guerre à classer dans le très haut du panier. Si vous l'ouvrez, vous n'aurez plus moyen de le refermer. C'est énervant et délicieux à la fois. Au pas des chevaux, vous cheminez derrière le capitaine Wynne, personnage fascinant et mystérieux, grand sage et fou furieux. Le genre de chef qui au bord de la falaise vous dit : "en avant, soldat". Et vous sautez dans le vide, en toute confiance.

Le mystère plane, et Wynne semble jouer double jeu. Que l’auteur ait grandi dans un ranch n’est pas anodin. Autant que sa capacité à brasser les sentiments les plus extrêmes dans ce récit de guerre, remarquable est sa description du monde sauvage.

Imprégnée d’une nature aussi majestueuse qu’inhospitalière, l’écriture d’Aaron Gwyn […] porte clairement (et dignement) l’héritage de Cormac McCarthy, l’une des plus belles plumes américaines contemporaines.

Une œuvre sombre et dense, une folle épopée guerrière (et équestre) aux allures de magistral roman d'aventures.

Un vrai régal.

La Quête de Wynne est à la fois du pur western et un hommage à Conrad. On y retrouve la folie des hommes et la beauté du geste. Sans effet de style, Aaron Gwyn (dont c’est le premier roman traduit en français) apporte une dimension épique à cette histoire magnifique où alternent vie quotidienne et scènes de combat, descriptions bouleversantes et ivresses guerrières. Une révélation. 

Un très beau roman d'action. […] Un seul mot d'ordre : embarquez sans tarder!

Pour dresser les chevaux, il faut être un artiste, dit l'auteur. Pour happer le lecteur aussi. Un livre très captivant [et] une belle écriture.

Gwyn relate cette mission mouvementée avec une parfaite maîtrise de l’écriture et un flair certain pour les retournements inattendus.

Une alchimie narrative mêlant chevaux, soldats, héroïsme, bassesses, violence terrible et tendresse inattendue… Et le plus magique dans ce roman, c’est qu’il se lit d’une traite.

Ce roman impossible à lâcher rappelle Cormac McCarthy et Tim O’Brien.

La Quête de Wynne est une formidable et profonde histoire d’hommes et de folie, mise en mots par un grand de la littérature.

Les libraires en parlent

Un roman d'aventures très bien dosé, et prenant de bout en bout !

Entre Wynne, capitaine ranger pur et dur à cheval sur les principes militaires et Russell, ranger dresseur de chevaux attaché au sens du devoir s'engage un face à face tendu et méphitique dans une mission de terrain plus que douteuse.

Bien plus qu’un simple récit de guerre, ce mélange entre L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux et Apocalypse Now se lit d’une traite. Entre récit de voyage, nature writing et livre équestre, on suit ce personnage plein d’humanité, on jubile lors des séances de dressage, on retient son souffle lors des combats à l’arme lourde. Gallmeister nous gratifie d’une traduction impeccable dans une langue dont seuls les Américains sont capables dans leurs romans des grands espaces. Allez, hue cocotte !!!

Un roman coup de poing.

La Quête de Wynne fait partie de ces romans de guerre qui vous attrapent par le col dès la première page et que vous lisez en apnée.

Un livre d’une richesse exceptionnelle, où tout sonne juste. La Quête de Wynne nous laisse complètement pantois, avec un goût amer dans la bouche…