Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Vies et morts de Stanley Ketchel
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
James Carlos Blake

JAMES CARLOS BLAKE

James Carlos Blake naît au Mexique en 1947 dans une famille mélangeant des ascendances britanniques, irlandaises et mexicaines. Il émigre aux États- Unis où il est successivement mécanicien, chasseur de serpent, préposé à l'entretien d'une piscine dans une prison puis professeur dans un collège. En 1995, son premier roman, L’Homme aux pistolets, sur le célèbre hors-la-loi John Wesley Hardin, remporte un grand succès.

Lire la suite

Du même auteur

Handsome Harry
Handsome HarryCrépuscule sanglant

Vies et morts de Stanley Ketchel

James Carlos Blake

Traduit de l‘anglais par Elie Robert-Nicoud

Roman - Fiction

ISBN 978-2-35178-219-4

Parution le March 4, 2021

384 pages - 23,80 Euros

Trouver ce livre en librairie

Résumé

Stanislaus Kaicel (1886–1910), alias Stanley Ketchel, est considéré comme l’un des meilleurs boxeurs poids moyens de l’histoire. D’origine polonaise, il fuit un père alcoolique et violent, vagabonde à travers l’Amérique misérable et trouve une place de videur de saloon dans le Montana. Un monde de mineurs violents, de capitalistes impitoyables et de prostituées au grand coeur, qui va lui donner sa chance. Dur, agressif et sans scrupule, Ketchel monte sur le ring pour vivre une carrière aussi fulgurante que tragique. Surnommé “l’assassin du Michigan”, il battra par K.-O. tous les adversaires de sa catégorie pour oser affronter, en 1909, le champion des poids lourds, Jack Johnson, lors d’un combat féroce qui deviendra mythique et changera son destin. Entre les derniers saloons de l’Ouest sauvage et les grands hôtels de New York, sa destinée de champion maudit, flamboyant et charismatique revêt les accents d’une authentique épopée américaine.

Presse

Dans sa biographie romancée d'un boxeur de légende, ce spécialiste du western historique nous donne à découvrir la parfaite incarnation d'une Amérique tumultueuse, à l'aube de son hégémonie.

Les libraires en parlent

Comme tant de hobos, Stanley Ketchel sillonne, en passager clandestin, un territoire âpre qui le fascine et aiguillonne ses désirs, avant de danser sur la toile du ring. Chaque pulsation de sa destinée éphémère nous attache plus fortement à ce jeune homme avide d'aventures. Chaque marche gravie le rapproche du panthéon des héros qui ont nourri son imaginaire. Les échos sportifs se substituent, dans les gazettes, aux faits d'armes des hors-la-loi, écrivant la même histoire fantasmée des États-Unis.