Éditions Gallmeister, des livres à vivre
My Absolute Darling
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Gabriel Tallent

GABRIEL TALLENT

Gabriel Tallent naît en 1987 au Nouveau-Mexique et grandit à Mendocino, en Californie du Nord. Il met huit ans à rédiger My Absolute Darling, son premier roman, gagnant sa vie en accumulant les petits boulots. Il manque plusieurs fois d'en abandonner l'écriture, mais sa mère Elizabeth Tallent, écrivain elle aussi, le pousse à continuer.

Lire la suite

Du même auteur

My Absolute Darling

My Absolute Darling

Gabriel Tallent

Traduit de l’anglais par Laura Derajinski

Roman - Totem n°143

ISBN 978-2-35178-720-5

Parution le October 3, 2019

480 pages - 11,70 Euros

Prix America du meilleur roman étranger 2018

Prix Libr’à nous du meilleur roman étranger – décerné par 250 libraires

Grand prix de l’Héroïne Madame Figaro

Prix Marianne – Un aller-retour dans le Noir

Prix Mystère de la critique

Prix Lucioles des lecteurs

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Le moment viendra où ton âme devra être solide et pleine de conviction, et quelle que soit ton envergure, ta rapidité, tu gagneras seulement si tu sais te battre comme un putain d’ange tombé sur terre, avec un cœur absolu et une putain de conviction totale, sans la moindre hésitation, le moindre doute ni la moindre peur, aucune division qui risque de monter une partie de toi-même contre l’autre. Au final, c’est ce que la vie exige de toi. Pas d’avoir une maîtrise technique mais un côté impitoyable, du courage et une singularité dans tes objectifs. Fais attention.

Résumé

À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un couteau pour seuls compagnons. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous l’emprise d’un père charismatique et abusif. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.

Vidéos

Partez à la rencontre de l'écrivain Gabriel Tallent en Californie
Mots - Des femmes de lettres…
Gabriel Tallent - My absolute darling

Presse

Un texte sombre et perturbant où tout tend vers la douloureuse émancipation de cette simili-Artémis. Qu’on lit l’estomac serré.

Ce livre est incroyable, il est sombre, il est brutal. Le personnage de Turtle trouve refuge dans une nature indomptée, et les descriptions de cette nature sont absolument merveilleuses. 

My Absolute Darling, roman (très noir) d’apprentissage à la beauté rugueuse ; roman des bois sombres et de l’intimité bafouée, écrit au présent comme une claque au réel.

Un premier roman dur, foisonnant, à la précision remarquable dans la description de la nature, qui tient autant de l'histoire d'amour que du roman d'aventures.

Turtle est l’un des plus beaux personnages de la littérature moderne que j’ai eu à lire ces cinq voire dix dernières années. C’est un grand livre, extrêmement violent, mais un très grand livre.

Un amour absolu, intransigeant, abominable, qui rappelle un personnage de mythes : l’ogre. L’ogre, ça vient du latin orcus, c’est-à-dire lié au monde des morts. Un homme sauvage qui mange les petits enfants, et pas du tout théoriquement parlant. On le sait depuis toujours, les enfants vivent parfois des choses abominables, parfois ils s’en sortent.

Le roman le plus puissant, le plus dérangeant, et le plus profond que j'ai lu depuis des années.

C'est vraiment un livre saisissant et très beau.

Ce premier roman aux beautés convulsives laisse son lecteur sans voix, vibrant d'admiration et de rancœur.

Le résultat est à ce point convaincant qu'on éprouve sans cesse l'envie de plonger au cœur des mots pour prêter main-forte à cette époustouflante et émouvante héroïne.

Ce roman appartient à la famille de ces livres impossibles à oublier.

Je cherchais un livre fort et splendide et je suis tombée sur My Absolute Darling. [...] C'est un coup, c'est une claque, et c'est vraiment un livre renversant.

Roman terrible écrit dans une langue superbe. 

Premier roman sidérant, My Absolute Darling brise les tabous de l'inceste avec rage et lyrisme.

Par sa poésie, sa tendresse et son horreur My Absolute Darling n'est rien d'autre qu'une version contemporaine de La Nuit du chasseur poussée dans ses derniers retranchements.

Turtle est de ces personnages dont on souhaite éperdument qu'ils s'en sortent.

Si My Absolute Darling est indéniablement un roman mouvementé, qui émeut, qui fait peur, les mots y sont souvent plus importants que les actes.

C'est un livre follement ambitieux, fait de peur et de pleurs, d'actions et de sortilèges, de respirations intenses et de suffocations soudaines.

On suffoque beaucoup dans le livre de Tallent. On se laisse piétiner par cette passion hors-norme.

Un livre d'une grande sensibilité, où le sublime se confronte sans cesse à l'effroyable.

Dangereux et dérangeant, c'est tout le talent de Tallent.

C'est une entreprise assurément ambitieuse, qui va chercher du côté de David Vann ou Jean Hegland, deux autres auteurs publiés par Gallmeister qui font porter le poids du monde sur les épaules des jeunes, mais toujours dans des paysages sublimes et dangereux.

Le lecteur est sans cesse tenu en haleine et pas seulement à cause des péripéties du récit : il est emporté par la beauté du style, la puissance d'évocation, la force crue des sentiments qui s'expriment.

La puissance poétique d'un Faulkner et la précision clinique d'un Truman Capote.

Le magnifique récit d'une rédemption, dans une langue lyrique et sensible. 

Le magnifique récit d'une rédemption, dans une langue lyrique et sensible. 

L’effarant chemin d’une gamine bouleversante qui conquiert le droit d’être elle-même. Un choc.

Tallent raconte I'histoire d'une libération par la culture et I'intelligence et transforme son poisseux My Absolute Darling en livre optimiste. Un roman puissant.

Éblouissant.

L'heure de la révolte a sonné pour Turtle qui nous emporte dans un récit violent et lyrique, poétique et cruel, où les abysses de noirceur sont compensés par des pages où vibre une nature d'une splendeur inouïe.

Sur un sujet comme celui là, c’est un des romans les plus complexes que j’aie jamais lus, c’est vraiment extraordinaire. C’est plus qu’un conseil, il ne faut pas passer à côté de ce livre là. C'est une révélation.

My Absolute Darling est de ces romans qui, à peine ouverts, vous enserrent et vous poursuivent.

Rien que pour Turtle, ce livre doit être lu. Ce n'est pas plombant, ce n'est pas sombre. Pour moi, c'est un livre lumineux.

Des lueurs existent, qui autorisent l'espoir pour Turtle comme pour l'humanité. 

Dans ce roman qui tient à la fois des fictions de nature writing, des grands romans d'aventure et du thriller d'apprentissage, et qui secoue dans plusieurs scènes d'anthologie, dans cette inexorable montée du danger, il est facile de voir ce qui a séduit Stephen King.

Récit naturaliste et véritable ode à la liberté, ce roman prolétarien sur une famille américaine fana des armes à feu est une découverte sensationnelle.

On tient avec Turtle l'une des plus belles héroïnes de la littérature américaine récente.

Avec talent, l'auteur crée une héroïne inoubliable dont les souffrances prennent souvent à la gorge.

My Absolute Darling, premier roman superbe et dérangeant de Gabriel Tallent sur une fille sauvage rendue dangereuse par l'amour malsain de son père.

Une grâce magnétique, une écriture intensément visuelle, un environnement éblouissant, des personnages hallucinants, impossibles à lâcher, malgré l’épreuve et la douleur.

Un sublime roman de libération.

My Absolute Darling est une fable d'une rare virulence sur les névroses de l'Amérique.

Un premier roman magistral, savoureux mélange entre l’impertinence de The End of the F***ing World et l’angoisse suffocante des romans du King.

Pétri d'humanité et d'espoir.

Entre thriller explosif et "nature writing"  à l'américaine, c'est une histoire poignante, portée par la nature grouillante et éternelle de la côte du Pacifique, qui nous rappelle que le vivant, quel que soit le chemin qu'il emprunte, finit toujours par l'emporter.

Turtle est inoubliable.

Gabriel Tallent nous ouvre le cœur à l'éclosion délicate et violente de la jeune fille, emplie de peur et de courage.

Ce roman incandescent est bluffant par la densité des caractères et par ses descriptions incroyablement précises de la nature luxuriante et dévorante d'une Californie sauvage. Bouleversant de violence et de poésie.

D'une noirceur et d'une beauté stupéfiantes.

Lumineux dans sa noirceur.

L'étrange relation d'amour, de passion, de mépris et de haine, qui lie les deux personnages remue le lecteur, dérange, tandis que la force et la dignité de la jeune fille invitent à une réflexion sur son propre déterminisme.

Seule la littérature parvient à fouiller aussi loin les tréfonds de l'âme humaine. C'est le tour de force d'une écriture sans pathos mais infiniment délicate s'emparant d'un sujet terriblement difficile à traiter, Gabriel Tallent signe, pour son coup d'essai, un coup de maître.

Soyez prêts à être bouleversés, parfois même asphyxiés au point où vous allez laisser le livre, mais vous allez le reprendre parce que de toute façon vous n’avez pas le choix, vous voulez absolument voir ce qu’il va se passer à la fin. C’est un livre magnifique avec une écriture somptueuse.

De l'enfance abusée à la manipulation mentale, Gabriel Tallent se frotte à des thématiques délicates qu'il explore avec la distance nécessaire pour ne jamais donner au lecteur le sentiment d'être sentencieux.

My Absolute Darling est un coup de poing littéraire, un diamant brut comme on en lit rarement.

Outre sa plume magnifique, le talent de l'écrivain est de peindre avec une infinie justesse et une grande délicatesse les relations et les sentiments entre l'enfant martyr et ce père incestueux, manipulateur et humiliant.

Aux premières loges, on vit en même temps que l'adolescente ce douloureux écartèlement, au bord de l'asphyxie dès que son père s'approche, puis respirant à pleins poumons avec cette Huckleberry Finn en jupons, quand elle trouve refuge au bord de l'océan, ou dans les étendues inexplorées de la wilderness.

C'est poignant, bouleversant, terrible mais beau. 

Ce récit naturaliste et intense est mené par une écriture extrêmement visuelle, nous attirant dans les bois et au bord des falaises de la côte nord californienne.

Cadeau littéraire, ce roman interroge notre consentement à toute forme d’autoritarisme, notre indifférence à la souffrance des faibles, notre cécité et mollesse à laisser s’installer l’intolérable comme juste norme mais aussi notre lien salvateur à la beauté et à l’autre.

La conquête bouleversante d’une liberté, un roman puissant, dérangeant.

Entre forêt apaisante ou menaçante, et océan déchaîné ou purificateur, cette nature indomptée prend ainsi la dimension d’un troisième protagoniste majeur de ce roman. 

Gabriel Tallent signe un premier roman à l'écriture puissante et envoûtante.

Une découverte de taille, sous les assauts d’une écriture chauffée à blanc, qui puise sa beauté dans la fange de notre condition.

De la vraie littérature américaine : dure, parfois insoutenable mais, aussi, magnifique.

Un livre puissant et dérangeant qui oppose la noirceur et la petitesse potentielles de l'humain à la promesse d'absolu des grands espaces et de la nature. 

Face aux évidences brutes - la nature et l'inceste - la plume de Gabriel Tallent est délicate, affûtée comme les armes de son héroïne. Un roman noir baigné d'une indicible beauté, qui cultive les contradictions et les ambiguïtés.

Vous ferez connaissance avec Turtle, 14 ans au compteur, qui tente de sauver son âme des griffes d'un pere néo-hippie tendance sociopathe. Vous n'oublierez pas Turtle.

Turtle décide d'échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.

Quel choc ! De ces ecchymoses littéraires qui vous restent, noires comme la misère humaine dépeinte.

Un livre incroyablement frappant et convaincant.

Avec son héroïne surprenante et ce portrait sans concession d’une jeune fille violentée qui lutte pour sa survie, My Absolute Darling sera sans nul doute la révélation de l’année.

L’un des livres les plus importants que vous lirez cette décennie.

Vous lirez ce livre l’estomac noué, complètement gagné à la cause de son héroïne. 

Le premier roman le plus fort de l’année.

My Absolute Darling est un roman que les lecteurs vont engloutir. Tallent est un nouvel auteur prodigieusement doué.

Ce premier roman vous saisit à la gorge. Un livre incandescent avec une héroïne, extraordinaire et inoubliable.

Une œuvre d’une beauté monstrueuse. Il est certain que Tallent va marquer les années à venir. 

L’un de nos livres préférés de l’année. Un roman d’apprentissage impossible à lâcher.

My Absolute Darling est une lecture touchante, mais également une lecture importante.

Impressionnant… un roman d’une grande beauté.

Un premier roman inspiré, sombre et perturbant. 

Extraordinairement troublant et ambitieux. Un premier roman éblouissant et horrifiant.

Le premier roman puissant et dévastateur d’un écrivain qui a sans nul doute possible une magnifique carrière devant lui.

Tallent est un auteur stupéfiant. Lire ce livre est comme contempler un orage électrique, aussi magnifique que dangereux.

Intense, puissant et inoubliable, My Absolute Darling est une réussite littéraire terriblement excitante et un roman qui va m’accompagner bien longtemps.

Explosif… Ce roman réussit quelque chose qui rappelle les meilleures fictions relatives à l’Holocauste, qui séduisent par leur langue et leurs personnages, tout en déchaînant l’horreur du véritable Mal. J’ai détesté et adoré.

Remarquable.

Turtle est un personnage extraordinaire, dont les pensées et les actes animent les pages du premier roman remarquable de Tallent.

Avec Turtle, Tallent a façonné un personnage résilient et plein de ressources. Son histoire est atrocement viscérale.

Une lecture passionnante, une prose magnifique et brutale. My Absolute Darling est un Grand Roman Américain de notre époque toujours plus isolationniste, fracturée et désenchantée.

Un thriller psychologique étonnamment poétique.

Un premier roman sidérant. Si vous avez aimé la Scout Finch de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, vous aimerez Turtle Alveston.

Un premier roman brillant et qui vous hante.

My Absolute Darling campe une jeune héroïne convaincante.

Un triomphe absolu.

Lire My Absolute Darling, c'est s’en faire l'apôtre.

Premier roman et coup de Maître !

My Absolute Darling se range sans conteste dans la catégorie des chefs-d’œuvre contemporains.

My Absolute Darling, encensé par Stephen King, est l’un de ces grands romans qui vous prennent et ne vous lâchent pas. À lire absolument.

Entre thriller, roman d'aventure et histoire d’amour, Gabriel Tallent nous offre un livre douloureux mais incroyablement bien écrit.
 

C'est un premier roman époustouflant. Ce qui me frappe c'est que l'auteur arrive à provoquer des sentiments contradictoires : on a envie de balancer le livre [...] mais on n'arrive pas à le lâcher. [...] C'est à lire absolument. 

Ce roman inoubliable sur le combat d'une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d'un nouvel auteur au talent prodigieux.

Ce livre, même fermé et terminé depuis des jours, vous hantera...

Les libraires en parlent

En lisant ce livre, vous aurez le cœur serré, vous éprouverez sans doute du dégoût, vous aurez mal et vous vous retrouverez à questionner des choses que vous pensiez évidentes et immuables. Mais vous verrez aussi de la beauté dans le combat de Turtle pour sauver son âme face à un père terrible, abusif et destructeur.

Face aux évidences brutes - la nature et l'inceste - la plume de Tallent est délicate, affutée comme les armes de son héroïne.

Entré immédiatement dans mon panthéon littéraire, ce roman impossible à oublier une fois refermé, est un immense "chef-d'œuvre" qui marquera le lecteur à jamais. Gabriel Tallent (qui porte vraiment bien son nom) est un jeune prodige de la littérature américaine [...]. La puissance émotionnelle rare de ce roman font qu'en tournant les pages, on passe de la noirceur la plus totale, la colère et la nausée à des moments de joie intenses, chaleureux, solaires...