Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Les Douze Tribus d'Hattie
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Ayana Mathis

AYANA MATHIS

Ayana Mathis grandit dans les quartiers nord de Philadelphie. Férue de poésie,  elle suit plusieurs cursus universitaires sans en terminer aucun. Elle enchaîne les métiers de serveuse puis fact-checker dans divers magazines. Elle part ensuite en Europe, où elle voyage pendant plusieurs années puis s'installe quelque temps à Florence et y gagne sa vie en travaillant dans une agence de voyages.

Lire la suite

Du même auteur

Les Douze Tribus d'Hattie

Les Douze Tribus d'Hattie

Ayana Mathis

Traduit de l’anglais par François Happe

Roman - Fiction

ISBN 978-2-35178-071-8

Parution le January 2, 2014

320 pages - 23,40 Euros

Finaliste du Grand Prix des lectrices de ELLE 2015

Prix 2015 des lecteurs de la ville de Vincennes

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Toutes ces âmes qui avaient fui le Sud étaient, à cet instant précis, rayonnantes de pro­messe dans ce maudit hiver des villes du Nord. Hattie savait que ses bébés allaient survivre. Ils étaient petits et à la peine, mais Philadelphia et Jubilee faisaient déjà partie de ces âmes lumi­neuses, ils incarnaient déjà la naissance d’une nouvelle nation.

Résumé

Gare de Philadelphie, 1923. La jeune Hattie arrive de Géorgie en compagnie de sa mère et de ses sœurs pour fuir le Sud rural et la ségrégation. Aspirant à une vie nouvelle, forte de l'énergie de ses seize ans, Hattie épouse August. Au fil des années, cinq fils, six filles et une petite-fille naîtront de ce mariage. Douze enfants, douze tribus qui égrèneront leur parcours au fil de l’histoire américaine du XXe siècle. Cette famille se dévoile peu à peu à travers l'existence de ces fils et de ces filles marqués chacun à leur manière par le fort tempérament d'Hattie, sa froide combativité et ses secrètes failles.
 
Les Douze tribus d’Hattie, premier roman éblouissant déjà traduit en seize langues, a bouleversé l'Amérique. Telles les pièces d'un puzzle, ces douze tribus dessinent le portrait en creux d'une mère insaisissable et le parcours d'une nation en devenir.
 

Vidéos

Ayana Mathis

Presse

Une œuvre ambitieuse, profonde et maîtrisée.

Ayana Mathis signe un roman sensible, puissant, qui dessine, en filigrane, la naissance d’une nouvelle Amérique.

La sensation littéraire de cette rentrée d'hiver. […] Comme Toni Morrison, Ayana Mathis n'est pas romancière à se répandre en explications ou à verser dans le pathos. Sa narration est sophistiquée, sa prose, viscérale et élégante, sa compassion envers cette mère féroce, immense.

Le souffle romanesque d'Ayana Mathis innerve la vaste fresque familiale pour raconter une seule et même histoire : comment fait-on pour, à la fois, partir et rester ? […] L'auteur s'arrête toujours au bord de l'émotion, comme des larmes sur le point de couler. Ses personnages féminins ou masculins sont présents puis prégnants. Elle nous fait entendre la voix des uns, elle nous fait toucher la peau des autres.

Qu'est-ce qui fait tourner le monde, au fond, sinon les relations familiales ? Rarement on les aura vues décrites avec autant de justesse et d'intensité. Rien n'est à changer dans ce roman que survole l'ombre tutélaire de Toni Morrison. Mais les comparaisons sont superflues : Ayana Mathis se suffit à elle-même.

[Une] splendide saga sur fond d'histoire de l'Amérique du XXe siècle.

Une violence d’écriture, une sensualité, un réalisme et des fulgurances dignes de la Nobel de littérature, Toni Morrison.

Ayana Mathis, bluffante, s'intéresse à la famille et à la transmission. [...] Un tableau tissé des liens complexes, tendres et violents qui unissent ces douze frères, sœurs et nièce.

Le roman déploie, plus encore qu'il ne raconte, soixante ans de l'histoire d'une famille. La cellule familiale devient le microcosme par lequel est illustré, de façon brillante et envoûtante, un macrocosme : les États-Unis. Malicieuse, Ayana Mathis en profite pour écrire, sans avoir à le dire, les deux Grandes Migrations de l'histoire des Noirs aux États-Unis.

Si vous n'en lisez qu'un, c'est celui-ci ! Un puissant roman choral servi par une langue élégante et sensible.

Il y a de la chair, du sable, la brûlure du soleil, la poussière, de la violence et un infini amour dans ce premier roman. Ayana Mathis : retenons ce nom.

Avec Les Douze Tribus d'Hattie, Ayana Mathis a montré qu'elle savait décrire les sentiments, l'état des âmes. Ses personnages possèdent une force et une profondeur sans nom. [...] En somme, ce roman parle d'amour et du combat pour arriver à aimer sans détruire. Et c'est justement Hattie, la mère, ce personnage au rôle complexe, qui symbolise ce sentiment.

C'est plein d'amour et de talent.

Avec ses héros fragiles et brûlants, Ayana Mathis fait une entrée somptueuse sur la scène littéraire, digne héritière de Toni Morisson à laquelle la relie une écriture violente et sensuelle.

Le premier roman d'Ayana Mathis est si touchant qu'il a été promu par Oprah Winfrey et plébiscité par un large public en 2012.

Ce premier roman d'Ayana Mathis révèle un style très personnel au lyrisme envoûtant, impressionnant de maturité et bouleversant de sincérité…

Ayana Mathis a choisi un registre très noir pour sauver du mélodrame, avec beaucoup de maîtrise.

Une réussite d'un bout à l'autre. La traduction de François Happe est remarquable.

Un livre magnifique, une écriture puissante […] une belle traduction de François Happe.

La révélation étrangère de ce début d'année. […] Captivante saga familiale, trépidante traversée d'un bond de l'histoire américaine, et un portrait bouleversant d'une mère.

Un immense coup de cœur. Premier roman éblouissant. Une maîtrise romanesque admirable.

Entre finesse de l'écriture et rudesse des sentiments. Saisissant.

Une belle luminosité, une parfaite maîtrise, un talent remarquable.

Avec sa forme originellement fragmentaire, Les Douze tribus d'Hattie saisit chaque personnage à un moment clef de sa destinée. Sous la sophistication de la fresque chorale chemine le souci de précision de la nouvelle. Cette approche distinguée contribue à l'élaboration au cordeau d'un puissant mélodrame, particulièrement émouvant et dénué de lamentos larmoyants.

[Un] récit qui traverse les époques.

De la première à la dernière ligne, un livre admirable et indispensable. Un pur joyau.

Ayana Mathis a une voix qui n’appartient qu’à elle, une voix souple, à la fois lyrique et implacable, capable d’offrir au lecteur un accès presque total au cœur et à la conscience des personnages.

Riche mais mesuré, élégant et solide, ce roman est l’histoire de l’amour féroce d’une mère et des difficultés à aimer.

Mise à part l’œuvre de Toni Morrison, je n’ai pas le souvenir d’une lecture qui m’ait autant émue.

Les libraires en parlent

Récit intense et poignant.

En 10 chapitres, ce roman magnifique nous dévoile par petites touches la vie d'Hattie et de ses enfants, balayant une partie du XXe siècle, dans une Amérique où le racisme règne. Hattie se bat dans la pauvreté pour élever ses enfants, aux destins bien différents. Ne passez pas à côté de ce livre !

L'itinéraire d'Hattie est celui de l'Amérique noire du XXe siècle, entre espoirs et désillusions, force, courage et abandons... Chaque enfant d'Hattie nous dévoile une facette de cette femme, une facette de ce pays, et une façon différente d'être mère. Encore un livre puissant et marquant des décidément brillantes éditions Gallmeister.

Un premier roman incroyable de maturité, de justesse et d'élégance.

Le premier roman d'Ayana Mathis nous dévoile dans une narration viscérale et élégante le roman intime d'une femme et le roman historique de la Grande Migration.

Ce livre est quelque chose d’extraordinaire. C’est un roman sur l’Amérique, cette Amérique à deux vitesses : l’une pour les Noirs, l’autre pour les Blancs. C’est le roman d’une mère, son cœur brisé et durci dès l’âge de 17 ans. C’est le roman d’une femme, elle sait ce qu’est l’amour : mélange d’étreintes et de trahisons, de fuites et d’attentes, de belles paroles qui tombent en poussière, vite balayées par le vent de Philadelphie.

Ce roman happe le lecteur dès les premières pages et ne le lâche plus jusqu'à la dernière ligne, une révélation (n'ayons pas peur des mots !).

Ayana Mathis signe le roman d’une femme fragile et forte, symbole d‘une Amérique à construire. Un roman remarquable de rigueur et de tendresse.

La révélation de la littérature américaine de cette rentrée !

Ayana Mathis s'impose déjà comme une grande voix de la littérature afro-américaine avec ce premier roman virtuose.

Certains critiques comparent déjà Ayana Mathis à Toni Morrison ou à Louise Erdrich, mais son style est unique, impeccable, vibrant.

L'histoire des États-Unis, l'histoire des Noirs américains, l'histoire d'une famille au destin bouleversant. Notre premier coup de cœur de 2014.

Ce premier roman à la construction impitoyable et parfaitement maîtrisée dresse le portrait sans concession d'une nation marquée par les préjugés et les difficiles relations entre les races. Une auteure très prometteuse !

Superbe ! Cher lecteur, ne passe pas à côté.

Ayana Mathis nous offre un roman de grande classe, juste et sensible... À lire absolument.

Me voilà bien rassurée. 2014 sera ce qu’elle sera, mais au moins nous aurons un roman américain, un vrai comme on les aime ici, à conseiller à toutes et à tous ! 

Une construction idéale pour servir l'histoire d'une famille noire américaine à Philadelphie, de 1923 à 1980.

À découvrir absolument !

Absolument magnifique, cette traversée du siècle par ces douze enfants, ces douze tribus, tisse le portrait d’une femme aussi insaisissable que son pays en mutation, une femme à la fois très fantasque, la tête pleine de rêves et d’espoir, et une mère qui au quotidien aspire froidement à la survie de ses enfants.

Avec finesse et élégance, Ayana Mathis ouvre le chemin qui mène à l’intimité de cette mère insaisissable, pour qu’un jour l’exode puisse prendre fin.

Attention, talent ! La construction du roman est inventive et parfaitement maîtrisée, le style est splendide, Ayana Mathis a tout d’une très grande.

La plus belle découverte de cet hiver !!!

Roman choral, chapitres efficaces et émouvants, une pure merveille.

D’une construction habile, et mené d’une main de maître par son auteure, ce premier roman nous emmène dans les combats d’une femme incroyable qui jusqu’à la dernière page nous donnera une leçon de vie et de droiture époustouflante. C’est tout simplement magistral !

Une nouvelle voix est née !

MAGNIFIQUE LIVRE qui se dévore, se savoure, et que je mets sur le même piédestal que Wisconsin de Mary Relindes Ellis.

L’amour d’Hattie pour la vie et ses nombreux enfants est très fort, mais pas toujours évident. Il faut se battre, elle sait le faire, mais les décisions prises sont-elles toujours les bonnes ? Quoi qu’il en soit, il faut avancer.

Hattie, un personnage hors du commun qui parvient à surmonter toutes les adversités et qui réussit à insuffler de la force à son entourage.